Rechercher
  • Cabinet St Pierre

COVID-19 : près de 50 000 décès évités en France grâce à la vaccination ?



France - Une étude française, prépubliée le 28 août 2021, estime que la campagne de vaccination contre le COVID-19 a permis d’éviter, entre le 1er janvier et le 20 août 2021 en France :

  • 47 400 décès à l’hôpital (réduction de 57%),

  • 39 100 admissions en soins critiques (réduction de 46%).

Comment ont été faites ces estimations ?

Cette étude a été menée par des chercheurs de l’université de Montpellier et des réanimateurs des CHU de Nîmes et de Caen qui ont comparé deux courbes :

  • La courbe des décès effectifs dus au COVID-19 sur la période du 1er janvier au 20 août,

  • Une courbe hypothétique estimant la dynamique hospitalière de l’épidémie en France et représentant une projection du nombre de victimes en cas de poursuite de l’épidémie sans vaccination.


Un effet visible dès le mois d’avril

C’est à partir du mois d’avril, alors que la couverture vaccinale était d’environ 20% pour la première dose, que l’on commence à observer une séparation entre les deux courbes. Les auteurs de cette étude estiment que si l’on poursuit cette trajectoire jusqu’à la fin de l’année 2021, on pourrait arriver à 78 700 vies épargnées et 67 000 admissions en soins critiques évitées.

Un ordre de grandeur plutôt que des chiffres précis


Le chiffre avancé de 47 400 décès épargnés grâce à la vaccination doit être considéré comme un ordre de grandeur représentant une valeur médiane entre plusieurs scénarios. La marge d’erreur n’est pas négligeable et cette analyse ne prend pas en compte le fait qu’en l’absence de vaccin, de nouvelles mesures auraient probablement été prises par le gouvernement et le comportement de la population aurait été différent.


Cet article a été initialement publié sur Univadis.fr, membre du réseau Medscape.

39 vues0 commentaire